OnStage Avril 2019 – 2

Hello!!!

J’ai longtemps tergiversé sur ce que j’allais faire en 1er. Faire le debrief de ma journée ou vous montrer les swaps reçus…. Et finalement, ça sera le récit de la journée, parce que je risque d’oublier des parties, d’ici là.

La veille au soir, je vérifie mon trajet… Départ à prévoir pour 06h30 (a cause des travaux sur ma ligne de RER, il ya moins d’arrêt à ma gare).
Je prépare mes sacs (celui des swaps, celui du matériel, celui des grignotages). Petit moment de détente, puis direction le lit…

Officiellement, mon réveil devait sonner à 05h30… mais, visiblement mon cerveau ne l’a pas intégré comme ça.
Le stress et l’euphorie, m’ont fait me réveiller à 04h50 (enfin, c’est plutôt l’heure où j’ai capitulé à essayer de me rendormir et ouvert les yeux pour vérifier l’heure).

Je sors du lit vers 05h45 pour prendre un petit déjeuner et me préparer. Je pars avec un peu de retard sur l’horaire prévue, mais ouf… Pas de conséquences dramatiques, j’ai le bon enchaînement pour mes correspondances.

J’arrive vers 08h00 à la gare. Et je m’accorde un petit quart d’heure de détente avec mon amie Katty, venue récupérer sa commande.
C’est qu’elle commence à bien me connaître maintenant… Et en quelques mots à réussi à faire descendre mon angoisse.

Direction l’hôtel Hilton.
Et là, re bouffée d’angoisse, devant la queue formée par ces créatrices, pour aller récupérer son badge et son sac de bienvenue.

Pas trop compris leur logique, les 3 colonnes ne faisait pas du tout la même taille…. Une colonne de A à E, une de F à L, et une de M à Z. La queue de F à L était beaucoup plus longue que les autres. Du coup, Lucia, une de mes collègues démo, arrivée 20 min après moi a réussi à avoir son badge avant moi !!!

La file d’attente pour les badges

En rentrant dans la salle , nouvelle dose d’angoisse. Ça bouge de partout…
C’est que la plus part de ces dames se connaissent bien et échangent déjà leurs swaps.
Tu reconnait celles qui font partie d’une même lignée. Car chaque lignée à un signe distinctif. Des écharpes, des casquettes, des tee-shirts, des chapeaux…. De la couleur, de l’originalité…

Du coup, c’est presque impossible de trouver une place.
C’est là, que j’ai ma première bouffée d’oxygène. Julie me repère et m’aide à trouver une place. Je peux enfin poser mes affaires et commencer à swapper.

Le badge, le sac et les cadeaux reçus à l’entrée

Je fais mon 1er échange avec Julie, et ça donne l’impulsion.
Quelques tours de tables plus tard, j’ai croisé deux des créatrices que je suis régulièrement sur les réseaux : Fanny (accompagnée de sa mascotte Scrappy) et Sandrine.
Mais, j’ai aussi avancé dans mon échange de swaps. Il faut dire que certaines avaient vu mon message d’angoisse sur le groupe de l’événement et sont spontanément venues me voir pour échanger.

09H30: Ça y est, ça commence. Après une petite présentation, quelques explications sur les problèmes de douane et un petit topo sur ce qu’on a le droit ou non de partager…. On obtient enfin le Graal : le nouveau catalogue annuel 2019-2020.

Le nouveau CA qui arrive en juin.

Un oeil sur les vidéos du OnStage live qui avait lieu en Nouvelle Zélande… Et l’autre qui repère déjà ses premiers coups de cœur.

J’étais sur une jolie tablée avec un mixte de démonstratrices aguerries et de nouvelles démonstratrices.
C’était super chouette d’avoir des petits conseils…
On avait presque toute amener de quoi grignoter. Avec un repas prévu vers 12h30 et un réveil aux aurores pour presque toute, il faut avoir de l’énergie pour tenir.
Hypoglycémie évité…. Par contre, on ne doit pas être très loin de l’hyper.

Une des gourmandises que j’avais ramené.

La journée file vite, entre les présentations des nouvelles collections par des démos, les reconnaissances de titre, un déjeuner frugal, les infos et les formations données, les commandos cadeaux et la réalisation des make&take.

Il est déjà 17h30… C’est déjà la fin.
J’ai des étoiles pleins les yeux. J’ai appris plein de petites techniques qui font la différence sur une création. J’ai été bluffée par le talent créatif de certaines… et la phrase « l’art créatif n’a de limite que celle de l’imagination » prend tout son sens.

Les cadeaux de la journée

Un dernier échange avec les collègues démonstratrices, une photo souvenir avec Sandrine… Et c’est l’heure de reprendre les transports pour rentrer à la maison.

Un super rencontre : Sandrine de Papiers, Ciseaux et Cie

J’ai rapidement regardé les swaps en rentrant, mais j’ai préféré ne pas trop les manipuler avant de les avoir pris en photos.

Un dernier coup d’œil au catalogue, et voilà le moment de retrouver les bras de Morphée.

A bientôt pour de nouvelles aventures créatives.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s